mardi 9 octobre 2012

Yes We Quan ! Donner à voir le chat de Schrödinger et le sourire de celui du Cheshire ...

Rendre possible le Quantastique pour révéler la beauté du Quantordinaire
Or donc deux physiciens ont été récompensés ce jour pour avoir développé des techniques qui permettent de manipuler des objets quantiques individuels. Je rangerais volontier ces objets créés par l'homme dans une nouvelle catégorie du réel: le Quantastique (*). Quant-au Quantordinaire il désignerait pour moi toute la matière ordinaire, celle qui se révelle naturellement à nous par les cinq sens mais dont notre intelligence (notre seul et unique super-pouvoir) nous fait comprendre le caractère impénétrable (et stable) uniquement par le miracle de la physique quantique.

Le sourire du chat quantique du Cheshire ...
Dans mes souvenirs d'étudiant Serge Haroche n'est pas un professeur excessivement souriant ... mais, sans avoir eu le temps encore de voir des images de sa première déclaration publique, je suis sûr que son sourire est bien là, intérieur ou ailleurs, un peu à la manière du chat du (conté de) Cheshire ... celui qu'imagina Lewis Caroll et qui inspira sûrement Erwin Schrödinger pour son expérience de pensée célèbre ... celle-là même que notre désormais prix Nobel national, secondé par une brillante équipe, rendit concrète en réalisant le tour de force de créer et observer d'authentiques chats de Schrödinger !

Voici une vidéo d'une conférence publique de Serge Haroche sur la mécanique quantique (et ses chats...) présentée dans le cadre de l'Université de tous les Savoirs en juillet 2000:


Morceaux choisis du bestiaire (du pays) des Merveilles Quantiques
Voici à titre d'exemples facétieux quelques articles scientifiques sérieux (**) et récents, extraits de la base de données Arxiv :

commençons par les chats:
Hunting for the Quantum Cheshire Cat, Antonio Di Lorenzo
The Complete Quantum Cheshire Cat, Yelena Guryanova, Nicolas Brunner, Sandu Popescu
Twin Quantum Cheshire Cats, Issam Ibnouhsein, Alexei Grinbaum
Quantum Cheshire Cats, Yakir Aharonov, Sandu Popescu, Paul Skrzypczyk
The Cheshire Cat Principle from Holography, Holger Bech Nielsen, Ismail Zahed
The Cheshire Cat Hadrons Revisited, Mannque Rho
The Higgs field as the Cheshire cat and his Yang-Mills "smiles", L.D. Lantsman, V.N. Pervushin

continuons avec les dragons:
Statistical Outliers and Dragon-Kings as Bose-Condensed Droplets, V. I. Yukalov, D. Sornette
Simulation of Reactors for Antineutrino Experiments Using DRAGON, L. Winslow
DRAGON: Monte Carlo generator of particle production from a fragmented fireball in ultrarelativistic nuclear collisions, Boris Tomasik
Quantum gravity as Escher's dragon, A.V. Smilga

et terminons avec la licorne !
Hairs on the Unicorn: Fine Structure of Monopoles and Other SolitonsAlfred S. Goldhaber


Une patte finale de formalisme quantique illustré


le chat de Schrödinger / Schrödinger's cat
(superposition quantique d'un chat vivant et mort)



le chat quantique du Cheshire / Quantum Cheshire Cat 
(superposition d'un chat et de son sourire?)


Remarques:
(*) après une brève recherche par Internet il semblerait que j'emprunte ce néologisme en français à Jean Perdijon dans un livre intitulé Einstein, la relativité et les quanta.
(**) on reviendra un autre jour sur le sens de cet adjectif dans la science (post)moderne ...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cher-ère lecteur-trice, le blogueur espère que ce billet vous a sinon interessé-e du moins interpellé-e donc, si le coeur vous en dit, osez partager avec les autres internautes comme moi vos commentaires éclairés !
Dear reader, the blogger hopes you have been interested by his post or have noticed something (ir)relevant, then if you are in the mood, do not hesitate to share with other internauts like me your enlightened opinion !