samedi 1 septembre 2012

Premier essai potache de 'pata(typo[graphie] quantique de péri)physicien

La quantique est-elle soluble dans la 'Pataphysique?

Je voudrais revenir rapidement sur le contenu des deux derniers billets publiés en présentant le fond de ma pensée sur les relations parfois conflictuelles mais qui peuvent aussi être constructives entre physicien et philosophe. Je vais le faire ici à travers l'usage d'un jeu typographique personnel(*) qui imite le principe de superposition quantique en élevant pour ainsi dire au carré l'usage du commentaire fait par Max Born dans le texte cité hier. Soient l'énoncé en 'patatypoquantique:

Deux (interrogations sans) [répliques brèves à des] commentaires(s) métaphysiques(s):
Le philosophe est(-il) [un] (vraiment) rasoir [d'Occam] pour le physicien(?)[!]
Le physicien est(-il) un tournevis (vivant) ["dévisseur" de concepts] pour le philosophe(?)[!]


Méthode d'extraction de la racine ca[rr]chée du sens qui gît dans certains détails (qui se croient) [non pas] malins [mais sibyllins].
Le jeu consiste schématiquement à lire trois fois chacune des phrases précédentes pour saisir la superposition des trois sens:
  1. en ne lisant aucun des mots entre parenthèses ou  crochets
  2. en rajoutant ensuite seulement les mots entre parenthèses
  3. en rajoutant seulement les mots entre crochets
Bref c'est le cerveau en quelque sorte qui doit être mobile et non les caractères comme () ou [] - en les faisant apparaître ou disparaître avec leur contenu de commentaire ou d'interprétation! Il y aurait bien en toute rigueur quelques subtilités complémentaires à expliciter (lorsque l'inscription du commentaire est intriquée dans l'orthographe du mot comme par exemple "métaphysiques(s)") mais je fais confiance aux capacités cognitives de mon lecteur pour les passer sous silence afin d'éviter que le jeu ne devienne trop méta(cata).
Selon toute probabilité d'autres développements 'patato-[quanto]-{crypto}-méta-(cata)-typograhiques pourraient suivre ... Je laisse pour le moment l'intuition (la culture scientifique) du lecteur les prédire.


(*)Hommage à Gutenberg et au mystérieux travail qu'il débuta dans la ville à la croisée des routes où je suis né.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cher-ère lecteur-trice, le blogueur espère que ce billet vous a sinon interessé-e du moins interpellé-e donc, si le coeur vous en dit, osez partager avec les autres internautes comme moi vos commentaires éclairés !
Dear reader, the blogger hopes you have been interested by his post or have noticed something (ir)relevant, then if you are in the mood, do not hesitate to share with other internauts like me your enlightened opinion !